Délégationde Savoie

Parole à… Des participants de l’atelier Artabou

Mis en place par le Secours Catholique à Chambéry, l’atelier Artabou offre à des personnes la possibilité de s’exprimer à travers l’art, au sein d’un groupe. Paroles de participants.

« Au départ, nous n’arrivions pas à trouver de nom pour le groupe, on pensait “Art Debout”, puis c’est le créateur de l’atelier, Michel (qui nous a quittés trop vite), qui a dit “pourquoi pas Artabou ?”, et c’est resté ! »

« Je suis le concierge, le “chef” (sourire). Notre philosophie est d’être ouverts à tous : accueil de jour, Secours Catholique, gens à la rue… Pas de cotisation, pas d’engagement, pas d’inscription. Il faut respecter l’autre dans sa différence, s’entraider, se stimuler et rigoler ! Le projet du groupe : “Liberté, Égalité, Fraternité”. Nous allons faire quelque chose sur ce thème. J’essaie de continuer dans l’esprit de Michel, même si ce n’est pas toujours facile. » (Alain)

« Je suis le plus ancien du groupe, le “sous-chef”, depuis 1999. Michel était déjà en lien avec le Secours Catholique au titre de l’art. On se sent comme un groupe, on ne peint pas individuellement. Ensemble, on peut discuter. Je voulais apprendre la peinture, la perspective, les portraits, en travaillant avec d’autres. »(Julien)

« En venant ici, si on veut peindre, on peint, si on veut discuter autour d’un café, on discute ! Beaucoup ne reviennent plus depuis le décès de Michel, c’est un peu difficile. » (Jean-Claude)

« Je fais du modelage avec Raymonde le vendredi. Je préfère le modelage à la peinture, pour la terre que l’on peut caresser. » (Carmen)

« C’est un lieu qui mérite d’être connu, au début je venais avec mon matériel, maintenant c’est du matériel collectif, on partage. » (« Et moi, j’essaie de ranger » dit Jean-Claude). C’est l’un des rares endroits où l’on peut faire de l’art gratuitement, on économise, on prend soin des pinceaux. J’ai choisi la peinture parce qu’il n’y a pas besoin de mots. On a un tableau commun, chacun y travaille à son tour, par petits bouts. Et on essaie de rire ensemble… » (Alain)

« Je fais de la poterie depuis 1984. J’ai été formée à la méthode d’Arno Stern qui permet de s’exprimer, d’être en confiance et de respirer, dans un climat confiant et libre, en sortant de l’ère du jugement et de la compétition. Après avoir participé à la création et à l’animation d’un atelier dans une association de Saint-Laurent-du-Pont, je suis revenue en Savoie et j’ai découvert Artabou par une bénévole (merci à elle). J’encadre l’atelier modelage depuis début 2018 avec grand plaisir. » (Raymonde)

« Il faudrait parler d’Artabou à l’accueil de jour pour le faire connaître, c’est là que Michel faisait travailler les accueillis. » (Jacqueline)

« Je suis venue par l’art-thérapie. » (Valérie)

Imprimer cette page

Portfolio