Délégationde Savoie

Parole à… Christine

L’apprentissage du français à Montmélian a débuté en 2014, le lundi matin avec trois bénévoles et six ou sept apprenantes, principalement d’origine maghrébine ou de langue portugaise, vivant en France depuis de nombreuses années. Cet apprentissage a d’abord eu lieu sous forme de discussions en groupe, ce qui a eu l’avantage de souder le groupe, puis rapidement en cours individuel pour répondre aux différents niveaux de langue.

Maintenant le mardi après-midi, un groupe de femmes fonctionne qui partage thé, café, gâteaux confectionnés par les unes ou les autres, tout en discutant en français sur des thèmes de la vie quotidienne. Ces échanges sont riches, les femmes ont noué des liens d’amitié entre elles et avec les bénévoles, s’invitent et invitent les bénévoles, elles attendent ce jour-là avec impatience disent-elles… Elles ont comme projet d’être capables de prendre un billet de train pour Chambéry.

Avec l’arrivée des migrants, originaires de Syrie, d’Irak, du Soudan…, vingt-cinq personnes dont deux familles, de nouveaux bénévoles ont manifesté leur désir de les aider. Notre équipe d’apprentissage du français est maintenant composée de treize personnes !

Les cours de français sont alors proposés soit en individuel soit en groupe suivant le niveau. En matière de recherche d’emploi, un certain niveau de français étant exigé pour postuler, ces cours permettent alors à ces migrants de pouvoir décrocher un emploi.

Les bénévoles soucieux de rendre ces personnes autonomes n’hésitent pas à les accompagner pour faire les courses, les inviter à oser s’inscrire à un cours de gym ou à oser se lancer avec l’aide d’Écomobilité dans l’apprentissage de la bicyclette, avec l’accord des maris… Les personnes disent prendre ainsi confiance en elles, et sont plus à l’aise pour discuter avec l’enseignant de leurs enfants, le médecin, et envisagent de passer le permis de conduire. Les mamans sont incitées à laisser de temps en temps leurs enfants tout petits en crèche pour qu’ils entendent le français très tôt.

Le Secours Catholique organise également à chaque vacances scolaires une sortie « Bol d’air » avec repas partagé ou goûter, jeux, et promenade, destinée aux familles. Une sortie très appréciée de tous, qui permet aussi aux étrangers d’échanger en français et de tisser des liens.

Les bénévoles reçoivent une formation au CRSB (Centre de ressources savoirs de base), ainsi que le soutien de partenaires comme Écomobilité qui apprend aux personnes à lire un plan pour des déplacements autonomes.

L’équipe se réunit environ tous les mois, l’ambiance est bonne et les échanges amicaux et riches !

Christine

Imprimer cette page

Faites un don en ligne