Délégationde Savoie

Crise sanitaire

Soutien de proximité aux plus fragiles

Savoie

Le Secours Catholique de Savoie s’est porté aux côtés des plus pauvres pendant la crise sanitaire. Dès le 16 mars, le Secours Catholique de Savoie a fermé ses espaces d’accueil, mais en réorganisant son accompagnement, a mis en place de nouvelles formes de fraternité de proximité.

Covid

publié en juin 2020

16 800 € de chèques-services distribués, deux cent soixante-dix personnes aidées, deux cents bénévoles engagés : le Secours Catholique de Savoie est resté fortement mobilisé durant la crise sanitaire. La reprise des activités est lancée, elles ont été transformées pendant la période de confinement et la pression grandissante de la crise économique et sociale qui se profile.

Face à l’urgence alimentaire et la lutte contre l’isolement.

La première urgence : l’accès à l’alimentation. Fidèle à la politique d’accompagnement des personnes par le Secours Catholique, les équipes locales ont orienté les personnes en précarité vers les partenaires institutionnels et associatifs. Concentrant ainsi son action directe vers les personnes bénéficiaires des épiceries sociales de Chambéry et d’Aix-Les-Bains, ainsi que vers des étudiants, le Secours Catholique a développé la distribution de chèques services et le portage de courses à domicile. De mi-mars à fin juin, 16 800 € de chèques services auront été distribués. À titre d’exemple, à Chambéry, nous avons distribué près de 1 800 € de chèques-services par semaine à quatre-vingt-dix personnes vivant de très faibles ressources et identifiées avec les partenaires locaux et des équipes.

Au total, deux cent soixante-dix personnes ont été soutenues directement en Savoie. Une mobilisation appelée à se poursuivre encore quelques temps.

Deuxième urgence : la lutte contre l’isolement. Grâce à son réseau de cinq cents bénévoles sur tout le territoire, une très importante chaîne de solidarité téléphonique fraternelle, citoyenne et amicale s’est spontanément mise en place entre bénévoles et personnes fragiles.

Cet engagement exceptionnel a été possible grâce à la mobilisation d’une grande partie de nos bénévoles du Secours Catholique, anciens et nouveaux. Ils ont su s’adapter à la situation et réinventer leurs modes d’intervention, C’est aussi grâce aux donateurs qui ont répondu favorablement à l’appel d’urgence pour financer les chèques-services. Le Secours Catholique de Savoie remercie tous les donateurs et tous les bénévoles engagés à ses cotés.

Réflexion et adaptation pour la reprise des activités

Cette période exceptionnelle aura un impact durable sur la société, et donc sur nos activités. Le travail étroit avec les conseils communaux d’action sociale (CCAS), les services sociaux du département et les partenaires associatifs de lutte contre la pauvreté, la hausse massive des pauvretés de tous ordres, l’augmentation des besoins d’aide aux familles, l’évolution du bénévolat, l’élan de solidarité entre voisins… nous conduisent à repenser notre action.

Nos vingt-six équipes auront repris leurs activités, partiellement, totalement ou de manière renouvelée, d’ici septembre, dans le respect des précautions sanitaires, grâce à des protocoles stricts validés par le bureau de la délégation. En parallèle, chaque équipe prend le temps de revoir ses projets pour répondre au mieux aux besoins des personnes les plus précaires, touchées de plein fouet par la crise économique qui a commencé.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne