Délégationde Savoie

France et Brésil toujours plus près !

Regards croisés, chronique n° 11

publié en avril 2012

Top Rouge Vidéo est un camp organisé par les Scouts et Guides de France pour des jeunes qui ont entre 14 et 17 ans. Pendant une semaine, une vingtaine de scouts venus de la France entière se rencontrent pour découvrir et vivre une expérience audiovisuelle. C’est avec grand plaisir pour nous que cette année, ils ont pris part au projet Regards croisés ! Ils vont donc cette semaine réaliser deux films sur leurs peurs, un court-métrage de fiction et un documentaire. Mais avant de s’attaquer à leurs propres peurs ils ont découvert les deux courts-métrages réalisés par les Brésiliens (et que vous aussi allez bientôt découvrir !).

Comme nous ne pouvions pas en rester là, nous avons décidé d’organiser une rencontre par ordinateurs interposés ! Cinq Brésiliens et dix-neuf Français, réunis une demi-heure par l’envie d’en savoir plus sur l’autre. Questions des Français : « Dans vos films on peut voir que la violence est très présente. Est-ce que c’est vraiment votre quotidien ? » Réponse des Brésiliens : « Oui et non. Oui parce que tout ce qui se passe dans le film est vrai, c’est le quotidien de nos communautés. Mais non parce que c’est une violence qu’on a refusée, en ne choisissant pas le chemin de la drogue ; en décidant que notre vie soit ailleurs on fait en sorte que cette violence ne soit pas la nôtre. » Puis ce sont les jeunes Français qui parlent des peurs abordées dans leurs créations : « Nous avons choisi de réfléchir sur la peur du futur et sur celle du regard des autres, du jugement des personnes qui nous entourent. » Réaction de l’autre côté de l’Atlantique : « Le futur n’est pas une peur pour nous, le danger est dans le présent donc on n’a pas le temps de penser à l’avenir ! Et le regard des autres, entre nous il n’y a pas vraiment ce problème. Mais ce contre quoi on se bat c’est le jugement des autres Brésiliens sur nos communautés, les préjugés qu’ils ont sur nous. » La connexion internet n’était pas très bonne (ni le traducteur d’ailleurs !), la discussion était donc moins fluide. Mais ça n’a pas empêché chaque groupe d’apprécier ce moment et de terminer l’échange par une petite danse, côté brésilien comme côté français !

Visiter le blog regardscroises-francebresil.fr

Imprimer cette page

Faites un don en ligne