Délégationde Savoie

Des chercheurs d’emploi font la grève du chômage !

« Le jeudi 26 octobre 2017, un peu partout en France, onze territoires se sont mobilisés pour alerter les décideurs et l’opinion publique sur la privation d’emploi et revendiquer le droit à l’emploi pour tous comme inscrit dans la Constitution française. » Récit de Lionel F., du groupe local de Cœur de Savoie.

Chercheurs d'emploi du groupe de Cœur de Savoie.

publié en décembre 2017

Ce jour-là, notre groupe local de « Cœur de Savoie », principalement constitué de chômeurs de longue durée auxquels s’ajoutent des militants associatifs et des citoyens sympathisants, s’est réuni à Montmélian pour participer, dans la convivialité, à la grève du chômage avec pour but de :
- Montrer la présence d’un groupe de personnes actives qui, malgré leur situation de chômage, prennent les choses en main ;
- Mettre en avant la capacité et le savoir-faire des personnes privées durablement d’emploi à réaliser des travaux utiles ;
- Exposer l’existence de travaux utiles non réalisés sur un territoire, qui sont pourtant essentiels à son développement car ils permettent d’améliorer la vie économique, écologique, sociale, culturelle, civique…
- Bousculer les préjugés concernant les chercheurs d’emploi.

Pour cette journée, un arbre stylisé a été confectionné, sur lequel seront gravées des phrases, idées, voire des mots récoltés auprès des habitants ce jour-là, autour du thème de la privation d’emploi. Sur les feuilles basses seront inscrites les idées de ce qui pèse, les difficultés, bref le négatif qui découle du chômage en général. Et sur les feuilles hautes sera gravé le positif : ce qui relève de l’espoir, de l’énergie à avancer, de la confiance en soi et en les autres.

Pour que les passants aient envie de s’arrêter pour échanger, nous leur avons proposé de venir déguster des crêpes « à la confiture de chômeurs », accompagnées d’une boisson chaude.

Au fur et à mesure de nos réunions de préparation de cette journée, il est ressorti que l’ensemble du groupe tenait à fournir un travail visible sur la commune pour montrer concrètement son envie de « mettre la main à la pâte » et sa capacité à le faire : les services techniques de la ville de Montmélian nous ont donc mis à disposition des espaces à fleurir et quelques bacs se sont vus dotés de très belles fleurs, le dernier en présence de madame Béatrice Santais, maire de Montmélian et présidente de la communauté de communes Cœur de Savoie.

L’impact sur les visiteurs a été très positif : le fait de voir des chercheurs d’emploi se mettre en avant de façon aussi ostentatoire a dans un premier temps surpris les passants, mais l’attitude ouverte et amicale de l’ensemble des participants a porté ses fruits et nous a permis de récolter de nombreux témoignages, parmi lesquels nous pourrons choisir ceux qui seront gravés sur l’arbre. Le groupe a même reçu des messages d’encouragement tels que « quelle belle initiative !!! Merci de donner une autre image des chômeurs !!! », ou encore « Merci de nous rendre visibles, nous les invisibles ! »

Peu d’entre nous étaient habitués à prendre la parole en public, mais plus la journée avançait, plus on sentait une facilité à s’exprimer au sein du groupe, que ce soit avec les habitants, avec les nombreux partenaires qui nous ont rendu visite ou même avec les journalistes des radios venus prendre des témoignages sur le vif.

Et maintenant ?… Notre groupe, fort de cette belle réussite, repart vers d’autres projets… Nous déciderons collectivement de l’horizon vers lequel nous voulons nous tourner, mais notre but premier reste la mobilisation des personnes privées d’emploi que nous inviterons à venir grossir notre collectif pour de futures actions.

Lionel F.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne