Délégationde Savoie

Chrétiens et musulmans

Le 10 février 2017, vingt-cinq personnes se sont réunies à Montmélian pour une journée de formation autour des relations entre chrétiens et musulmans. Une session de formation prometteuse pour plus de coexistence active dans nos équipes ! Retour sur la journée, avec Khadija.

Journée de formation autour des relations chrétiens-musulmans, le 10 février 2017 à Montmélian.

publié en mars 2017

Les trois intervenants à cette journée de formation à Montmélian étaient Bruno Michaud, délégué diocésain aux relations avec les musulmans, et Victor et Anaïs, du cabinet Convivencia, spécialisé dans le fait religieux.

Khadija, jeune femme musulmane de l’équipe Secours Catholique de Montmélian, était interrogative en début de journée. Entendre parler de sa religion par des non musulmans, ce n’est pas courant pour elle. Mais, en fin de formation, elle assure que cela lui a « laissé beaucoup de souvenirs positifs. Les trois personnes qui ont parlé de l’islam étaient très cultivées ; elles en ont parlé avec beaucoup de respect. »

Le programme de la formation a été dense : travail autour de nos préjugés sur les religions, approfondissement de la religion musulmane, échanges sur la laïcité en France, etc. Pour finir, à partir d’une méthode aidant à la coexistence active, les participants ont réfléchi en petits groupes à des situations de blocage interreligieux. Khadija dit ainsi avoir « appris sur comment savoir vivre ensemble même si nous sommes différents ».

Au milieu de cette journée, le déjeuner a permis de faire une bonne pause. Pour Khadija, « le repas était délicieux et la compagnie encore plus ! »

À la fin de la journée, beaucoup ont exprimé le souhait d’approfondir cette formation riche en échanges. Khadija, elle, souhaite « faire d’autres journées identiques où on peut se poser des questions sans avoir peur de le faire et approfondir la connaissance sur les autres religions, juive, catholique, etc. »

Khadija est « sortie de cette journée pleine d’émotions » et elle ajoute : « cela va être dans ma vie comme une journée spéciale ».

Avec tout cela, la formation a de fortes chances d’être proposée à nouveau l’an prochain et… d’autres formes de rencontres interreligieuses restent à inventer !

Imprimer cette page

Consulter le site national